Théâtre

 

Visuel : Mick Bulle

Ci-Gît ! (titre posthume )

D'après La Mastication des Morts de Patrick Kermann
Par la Cie Le Cri Dévot

Les 19, 20 & 21 février 2013 / 20:30 / Trioletto

« Je ne suis pas morte, je repose, nuance. »

Ci-Gît ! (titre posthume) s'ouvre sur une forêt à la tombée de la nuit. Des personnes s'y retrouvent après plusieurs années de séparation et se livrent à un jeu de rôle particulier : ils tentent de recomposer la vie de leur village à travers un assemblage de paroles posthumes. Ces histoires d'un autre temps éclaircissent alors les mystères de ce lieu et déclenchent chez nos convives un véritable besoin de réapprendre à vivre ensemble.

Mise en scène Camille Daloz
Lumières et scénographie Camille Mauplot
Jeu Emmanuelle Bertrand, Alexandre Cafarelli, Julie Cucchiaro, Jéremy Cateland et Bastien Molines
Administration et diffusion Julie Juret

Trioletto

75 av. Augustin Fliche - Montpellier
Tram 1 : Universités
PT: 8 € / TR et Pass'Culture : 5 € (étudiants, demandeurs d’emplois)
Réservations : lecridevot[at]gmail.com / 06 75 29 13 06

 

Télécharger le dossier du spectacle

 

Production : CROUS de Montpellier et la Cie Le Cri Dévot
La Compagnie Le Cri Dévot a été accueillie en résidence au Théâtre de Lenche (Marseille )
Licence : 2-1045557 et 3-1045558

Crédit photo : avec l'aimable autorisation du photographe Mick Bulle - http://mickbulle.com

 

Théâtre

 

Photo : Steven Morlier

L’Antegone d’, ou Que dit le cochon quand le fermier l’égorge ?
d'Antoine Wellens.
Mise en scène / Camille Daloz.

Samedi 29 septembre à 19:30
dans le cadre du festival l'O.R.A.G.E.
au Clos Bergemont - 1291 rue de Ferran - (proche Parc Méric) - Montpellier - Quartier Aiguelongue

Le cri dévot
Théâtre / Création
[Une réécriture du mythe d’Antigone.]

Le temps passe, l'encre coule encore, le mythe d'Antigone se répète et nous plonge dans un contexte tragiquement actuel. Créon, Antegone, Ismène, Hémon et le Coryphée se révèlent avec d'autres mots, à l'écoute d'un nouvel écho à leurs paroles et posent un regard différent sur cette histoire. Leur chute immuable les interroge sur leurs rôles à jouer face au pouvoir politique et médiatique. Ce spectacle réévalue les enjeux de dominations et de révoltes, vieux de deux mille ans, avec nos représentations d'aujourd'hui: tous s'arment en pensées et tentent d'échapper à la catastrophe en essayant de nouvelles combinaisons pour changer le passé et peut être alors, sortir de cette crise de solitude et du cycle de la barbarie.

“Je me retourne maintenant et t’offre mon dos… Dos que tu peux fendre d’un seul coup de dague… Qu’importe le moyen du moment que la mort reste à sa place… Au bout… Les flashs m’aveuglent… Une nuée de journalistes à mes trousses… Ils veulent tous savoir… Comment je me positionne… Est-ce que je vais enfouir et creuser à m’arracher les doigts… Pour l’heure, j’ai faim… je vais manger léger… Une salade et une eau minérale…” Antegone.)

Texte / Antoine Wellens. Mise en scène / Camille Daloz
Avec Emmanuelle Bertrand / Jérémy Cateland / Julie Cucchiaro/ Loreleï Ménie / Bastien Molines.
Le Choeur / une quinzaine de figurants recrutés localement.
Lumières et scénographie / Camille Mauplot.
Musique / Zikkat et Alterlabel.
Construction décor / Morgan Gastanaga.
Administration & Diffusion / Julie Juret
Production : Cie Le Cri dévot

Samedi 29 septembre à 19:30

Dans le cadre du festival l'O.R.A.G.E.
au Clos Bergemont - 1291 rue de Ferran - (proche Parc Méric) - Montpellier - Quartier Aiguelongue
Renseignements / Réservation : 06 75 29 13 06

Tarif : 8 € (pass festival )

 

Cette création a bénéficié du soutien du dispositif Push up du Service culturel du CROUS de Montpellier et du FSDIE de l'Université Paul Valéry Montpellier III. Télécharger le dossier de presse

 

 

Exposition

 

La Terre vue de Nuit
Exposition collective / Villedeau – 23500 Saint-Frion

Du 27 juillet au 3 aout 2012.
Vernissage le 27 juillet à 18h00.

Théâtre

 

L'Antegone d',ou Que dit le cochon quand le fermier l'égorge ?Photo : Simon Duclut-Rasse

L’Antegone d’,
ou Que dit le cochon quand le fermier l’égorge ?

d'Antoine Wellens.
Mise en scène / Camille Daloz.

Le cri dévot
Théâtre / Création

affiche antegone

[Une réécriture du mythe d’Antigone.]

Le temps passe, l'encre coule encore, le mythe d'Antigone se répète et nous plonge dans un contexte tragiquement actuel. Créon, Antegone, Ismène, Hémon et le Coryphée se révèlent avec d'autres mots, à l'écoute d'un nouvel écho à leurs paroles et posent un regard différent sur cette histoire. Leur chute immuable les interroge sur leurs rôles à jouer face au pouvoir politique et médiatique. Ce spectacle réévalue les enjeux de dominations et de révoltes, vieux de deux mille ans, avec nos représentations d'aujourd'hui: tous s'arment en pensées et tentent d'échapper à la catastrophe en essayant de nouvelles combinaisons pour changer le passé et peut être alors, sortir de cette crise de solitude et du cycle de la barbarie.

“Je me retourne maintenant et t’offre mon dos… Dos que tu peux fendre d’un seul coup de dague… Qu’importe le moyen du moment que la mort reste à sa place… Au bout… Les flashs m’aveuglent… Une nuée de journalistes à mes trousses… Ils veulent tous savoir… Comment je me positionne… Est-ce que je vais enfouir et creuser à m’arracher les doigts… Pour l’heure, j’ai faim… je vais manger léger… Une salade et une eau minérale…” Antegone.)

Texte / Antoine Wellens. Mise en scène / Camille Daloz Avec Emmanuelle Bertrand / Jérémy Cateland / Julie Cucchiaro/ Loreleï Ménie / Bastien Molines. Lumières et scénographie / Camille Mauplot. Musique / Zikkat et Alterlabel. Construction décor / Morgan Gastanaga. Administration & Diffusion / Julie Juret Production : Cie Le Cri dévot
Telecharger le dossier de presentation.

 

Dimanche 15 juillet à 20:30

Dans le cadre du concours des Dionysies Jeunes Compagnies lors de la XIIIe semaine de théâtre antique de Vaison La Romaine.

Théâtre du Village Vacances de Vaison-la-Romaine (chemin de Saume Longue)

Tarifs : 20€ / 10€

Infos / Réservation : 04 90 28 80 18 contact@hadrien2000-vaisontheatreantique.net Durée : 1h30

 

Cette création a bénéficié du soutien du dispositif Push up du Service culturel du CROUS de Montpellier, du FSDIE de l'Université Paul Valéry Montpellier III, de la BAJ de la Ville de Montpellier et du Cap Jeunes du Conseil Général de l'Hérault